Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
Festival Les Cancans Coupé Décalé Cie Les Airs en Zik

Festival Les Cancans

Fresh Cancans

 

Il était une fois un collectif d’artistes marseillais bien décidé à investir un square pour y dérouler un tapis de spectacles en tout genre et à la portée de tous. Au mois de mai, fais ce qu’il te plaît et va donc au Festival Les Cancans !

 

À l’heure où nombre de compagnies artistiques peinent à trouver des dates et lieux de représentations en raison de la concurrence, de l’incertitude des subventions, quand ce n’est pas le montage des dossiers qui est trop chronophage ou les spectateurs qui ne comprennent pas l’importance d’une billetterie bien remplie, certains choisissent de se regrouper en collectif. La motivation va ici bien au-delà de la mutualisation des coûts et de l’accroissement de la visibilité ; il est question de solidarité et de partage de valeurs.
En 2011, plusieurs artistes marseillais « rassembleurs, transformateurs, provocateurs, bons vivants, bavards, et bénévoles » se fédèrent pour aller porter cette bonne parole sur les places et dans les jardins publics d’Aurillac, avec la bénédiction du fameux festival d’arts de la rue. Ils s’appellent Muerto Coco, Akalmie Celsius, Agonie du Palmier ou Rouge Eléa… Leurs œuvres sont toujours accessibles et attractives pour le plus grand nombre puisque ces artistes « essaient de faire ce qu’ils aimeraient vivre en tant que public », comme l’explique Hannah Devin, de la compagnie Akalmie Celsius.
D’où la question : pourquoi ne pas reproduire la même chose à domicile, en maintenant ce principe de liberté de circulation des spectateurs et d’accessibilité ? Pourquoi ne pas faire Les Cancans à la Maison ? Le festival naît ainsi en 2016, au Square Labadié dans le premier arrondissement phocéen. Quand on sait que cette place circulaire est fermée la plupart du temps, on se dit d’ailleurs que quelque chose ne tourne pas rond à Marseille… Tout un petit monde se met alors en branle pour animer cet espace public pendant deux jours, avec la collaboration d’associations de quartier comme les Petits Frères des Pauvres, Plan M, Sleep’in ou le Comité d’Intérêt de Quartier. Il est en effet primordial que l’événement soit co-construit et accueillant pour tous, laissant la liberté de passer ou rester, comme le souligne la Présidente de l’association, Eveline Wojak, du collectif Agonie du Palmier. Toujours est-il que le succès est au rendez-vous. Au point d’imaginer une deuxième édition (comprenant une escapade hors site le samedi soir, à la Livery, pour éviter le tapage nocturne). Car « Le changement, c’est Cancans » ! Ou, plus précisément, « c’est cancans tu veux, c’est cancans tu peux, mais ce serait cancans même bien qu’on… qu’on s’y mette. » Il y aura donc bien du changement, mais sur place et sans déménagement, ni nouvelle équipe. Il se fera dans l’échange avec la quinzaine de compagnies présentes entre musique, cirque, théâtre, danse, contes et… lancer de couteaux. Nul doute que nous danserons en rond avec eux sur le Square Labadié.

 

Guillaume Arias

 

Festival Les Cancans : les 20 & 21/05 au Square Labadié (1er). « Décrochages » le 20 à 19h30 à la Casa Consolat (1 rue Consolat, 1er) et à partir de 22h à la Livery (4 rue Duverger, 2e).
Rens. : www.facebook.com/lechangementcestcancans/
Le programme complet du Festival Les Cancans ici