Sortir

aujourd'hui
demain
ce week-end
cette semaine
Musique Théatre et plus Danse Cabaret | Café-théatre | Humour Cirque | Arts de la rue Cinéma Expos Jeune public Divers Festivals Toutes les Sorties
  • Festival Laterna MagicaPhilippe Weisbecker
  • Festival Laterna MagicaFotokino Brandt de Stéphane Dupont
  • Festival Laterna MagicaLes Moomins attendent Noël de Jakub Wronski et Ira Carpelan

Festival Laterna Magica

Rayonne jeunesse

 

Quelle meilleure idée, à l’approche des fêtes, que de (re)plonger dans l’univers magique de la candeur et réapprivoiser son regard d’enfant ? Un souhait réalisable grâce à Fotokino, qui déploie avec malice son festival Laterna Magica dans le centre de Marseille et ses alentours. Au programme : expositions, rencontres, spectacles, cinéma et ateliers pour petits et grands, à savourer comme la rétrospective des diapositives de son enfance. Et un seul mot d’ordre : l’imaginaire !

 

Fidèle à son code d’honneur, Fotokino perpétue sa tradition hivernale en rendant hommage à l’ancestrale lanterne magique. Quatorze ans déjà que le studio de l’Allée Gambetta, qui permet toute l’année de (re)découvrir un panel d’œuvres et d’illustrations d’artistes internationaux et contemporains, a fait sien un noble combat : sensibiliser les plus jeunes à l’art et le rendre accessible au plus grand nombre. À chaque édition, le dessin fait figure d’invité d’honneur. Une façon de se réconcilier avec ses premiers émois artistiques ou, du moins, de rendre compte que chacun s’est au moins essayé au crayon et au papier, aux formes et aux couleurs. Face à toutes les contingences sociales, le dessin se pose ici comme une arme fédératrice.

Loin des superproductions, la programmation aussi pointue que joueuse de Laterna Magica propose des projections de longs et courts métrages animés pour se mettre dans l’ambiance. On y retrouve l’authenticité du technicolor avec Polichinelle et le monde merveilleux de Giulio Gianini et Emanuele Luzzati (1981), l’audace du stop motion avec Les Moomins attendent Noël de Jakub Wronski et Ira Carpelan ou bien la modernité du film d’animation Max et les Maximontres de Spike Jonze. Chacune des séances seront mises en corrélation avec un atelier créatif et ludique où l’on peut fabriquer un Maximonstre articulé ou des Moomins en feutrine, avant de goûter. Quant à l’aspect créatif, les artistes en herbe pourront s’inspirer du travail de Delphine Durand, illustratrice et auteure pour jeune public qui présentera ses trois albums phares Les Mous, Gouniche et Gros-Lapin, exposés à la Réserve à Bulles. Elle y animera d’ailleurs un atelier top secret sur la fabrication de ses personnages emblématiques, les Mouns (collages et dessins). Les plus jeunes pourront se retrousser également les manches en rejoignant Nina Cosco, lauréate de Images-Valises, à son Labo Compo, et s’atteler à la création d’affiches animées, ou bien participer à la fresque collective inspirée de l’illustratrice Floriane Ricard à la librairie Pantagruel (dessins, peinture).
Les petits, mais aussi les plus grands, pourront se délecter — en exclusivité française s’il vous plaît — de l’exposition du renommé et pourtant discret Philippe Weisbecker : une sélection de ses travaux sera diffusée au sein de la maison mère du festival. Le Studio a officiellement l’art de bien faire les choses, puisqu’il invite à s’y réchauffer autour d’un thé en compagnie de l’artiste, lors d’une rencontre dominicale.
Dans un tout autre décor, l’Altiplano, atelier d’impression et d’édition à Marseille, invitera Stéphane Dupont à montrer son alphabet Brandt, inspiré de la designer, photographe et graphiste Marianne Brandt, figure féminine majeure de l’école du Bauhaus. Imprimé en sérigraphie, un calendrier créé à partir de ses lettres et recherches sera exposé à cette occasion.
Autre registre également, l’exposition « capillotractée » Yv’Hair, de Fabienne Yvert, ravira les plus originaux. Celle qui « joue avec les mots et les travaille sur son métier à broder » mettra à l’honneur le cheveu à l’Autoportrait.
Laterna Magica ne sait se contenter de peu et ouvre le champ des possibles dans le hall de Klap, où la plasticienne Yifat Gat nous initiera au processus créatif de la performance en prouvant que l’art du dessin peut aussi se décliner de manière chorégraphique. Adultes et enfants pourront s’exercer aux joies du dessin, avec la couleur, le scotch et le blanc de Meudon, qui orneront les portes de la Maison pour la danse tout le temps du festival.

Ce programme pluridisciplinaire participatif (non exhaustif) démarre jeudi prochain, et séduira à coup sûr chaque enfant qui sommeille en vous. Alors, ouvrez l’œil, de la Plaine au Mucem, de Belsunce à Aix, il se passe tout un tas de choses. Petites ou grandes.

 

Amandine El Allaui

 

Festival Laterna Magica : du 8 au 17/12 à Marseille.
Rens. : 09 81 65 26 44 / www.fotokino.org

Le programme complet du festival Laterna Magica ici